Diaspora Magazine

Brèves
16/08/2017 11:28

Centrafrique: AfroBasket féminin, départ de fauves pour Mali

Les Fauves de bazoubangui quittent la capitale avec une délégation de 24 personnes pour l'afrobasket au Mali
04/08/2017 17:33

Centrafrique: AfroBasket Feminin 2017,les fauves se préparent

Les fauves de Bazoubangui se préparent pour affronter le Mali au match d'ouverture à Bamako
04/08/2017 17:31

Centrafrique:Bangassou dans la violence

Bavure des casques bleus dans la ville suite à un assassinat d'un jeune de la ville.

Actu Facebook

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Derniers tweets

Centrafrique : Lancement officiel des travaux de réhabilitation du marché central de Bouar par le CIDR

Rédigé le Lundi 21 Décembre 2015 à 13:38 | Lu 533 fois


Diaspora Magazine/ Dans le cadre de la relance de l’économie locale et de l’amélioration des conditions de vie des populations, le Centre international de développement et de recherche (CIDR), à la demande du gouvernement centrafricain, a initié un projet de réhabilitation du marché central de Bouar (préfecture de la Nana Mambéré). Financé sur le 10e fonds Européen de développement, ce projet a été officiellement lancé le 18 décembre 2015.


La cérémonie a démarré par l’allocution de monsieur le Maire de la ville de Bouar, Lazare Nabena qui, en prenant la parole, a d’abord souhaité la bienvenue aux invités avant de préciser que les travaux de construction du marché central de Bouar (préfecture de la Nana Mambéré) entamés depuis plus de 4 ans, ont connu de multiples difficultés par rapport à la mauvaise gestion de certains fils du pays jusqu’à la suspension des travaux. Grâce aux autorités locales et à la Maison de la société civile basée à Bouar, le défi a été relevé pour ce nouveau processus mis en œuvre par le Centre international de développement et de recherche sur le financement du 10e fonds Européen de développement.

L’objectif global de cette réalisation a été ensuite spécifié par le représentant du CIDR, Jocelyn
Gbaguedi « Les travaux que nous lançons aujourd’hui s’inscrivent dans un projet financé sur le 10e  fonds Européen de développement  dont l’objectif est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations de la commune de Bouar. Et ceci, par un renforcement des équipements marchands et une amélioration des ressources locales de la commune de Bouar ».

Jocelyn Gbaguedi a également cité la liste de ces lots d’infrastructures constituée de la manière suivante : la réhabilitation de 35 boutiques regroupées en 6 lots de 14 hangars et de la boucherie, la construction d’une clôture pour le marché de deux blocs de trois latrines, de 20 nouveaux hangars, de 40 nouvelles boutiques regroupées en ces blocs et d’une poissonnerie. 34 hangars de 75 boutiques d’une poissonnerie moderne et d’une boucherie moderne d’un bloc de 3 latrines pour les femmes et d’un bloc de trois latrines pour les hommes. Toutes ces infrastructures seront clôturées  avec un grand portail comme entrée pour permettre sa sécurisation.

Il a également profité de cette occasion pour attirer l’attention du gouvernement, à travers son représentant, que l’accès à l’eau potable dans les pôles de Bouar, de Paoua et de Bozoum constitue le prochain défi et ces populations souhaiteraient que les autorités du pays les aident à relever ce défi dans un bref délai. Le représentant du CIDR a terminé son discours en promettant de retrouver les populations de la Nana Mambéré au mois de mars prochain pour l’inauguration du marché.
Le coordonateur du CAONEF et représentant du ministre du plan, Bertin Meboula a, quant à lui,  remercié les mamans qui, malgré les conditions difficiles, ont montré leur détermination à subvenir aux besoins des populations à travers la ventes à l’étalage sur ce marché pratiquement délabré.
S’adressant aux autorités locales présentes à la cérémonie, le représentant du ministre a précisé que le défi est désormais relevé aux côtés de ces populations et que l’enjeu engage tous et demande du volontarisme et de la détermination.

« Aujourd’hui, nous venons vers vous, pour manifester la volonté des autorités de la transition et celle des bailleurs de fonds, notamment l’Union Européenne qui n’a jamais cessé d’accompagner la République centrafricaine malgré la crise que connait notre pays. Le moment est là aujourd’hui pour témoigner que ce niveau de coopération est de plus en plus agissant pour le développement de notre pays », a-t-il conclu ses propos.

Après ces différentes interventions, la pose de la  première pierre des travaux de réhabilitation du marché de Bouar et de déballage du panneau de chantier ont été les étapes suivantes de la cérémonie qui a réuni les populations de Bouar, de Paoua et de Bozoum.

La visite du Jardin d’enfants, des boutiques intrants et celle du village Yongoro Bedimon ont également fait l’objet de cette cérémonie qui a été clôturé par un débriefing et une réunion de synthèse d’activités à la Maison de la société civile et du développement.
 
 

Herve Serefio


Notez
Lu 533 fois

DIASPORA | NATIONAL | MONDE | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | SANTE | RELIGION | EVENEMENTS | SOCIETE | ONG & ASSOCIATION | COMMUNIQUES | INTERVIEWS | REPORTAGE



Articles récents

CENTRAFRIQUE: L'ENFANCE DE MON PAYS NATAL

10/12/2014 - Herve Serefio


Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Rss
Mobile




Partager ce site