Diaspora Magazine

Brèves
15/04/2017 07:29

Centrafrique: OIF, Michaelle Jean en séjour à Bangui

La secrétaire générale de l'OIF s'engage à soutenir la RCA
05/04/2017 16:11

Centrafrique: Un juge Belge à la cour pénale internationale

Le royaume de Belgique a décidé d'envoyer un juge Belge à la tête de la cour pénale internationale en Centrafrique 
02/04/2017 15:59

Centrafrique: "Coup de fil"un nouveau film Centrafricain

Lancement d'une nouvelle série centrafricaine le samedi 1er à l'hôtel Ledger Plaza de Bangui

Actu Facebook

L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Derniers tweets

Centrafrique : Le FMI octroi 65 milliards FCFA à la Centrafrique

Rédigé le Vendredi 3 Juin 2016 à 11:22 | Lu 332 fois


Diaspora-Magazine /Le chef de division adjoint du Fonds Monétaire Internationale (FMI) Samir JAHJAH a animé une conférence de presse le vendredi 27 mai dernier dans la salle de conférence de l'hôtel LEDGER PLAZZA à Bangui, à l'issue de laquelle il a affirmé l'engagement de l'institution à octroyer une somme de 65 milliards FCFA à la Centrafrique pour la relance de son économie.


Une mission du Fonds Monétaire International a séjourné à Bangui depuis le 17 mai dernier pour s'entretenir avec le gouvernement sur les perspectives et les possibilités de relance économiques à moyen terme, le programme de développement arrêté par le gouvernement ainsi que les reformes structurelles qui lui permettront de d'atteindre ses objectifs.

Selon M. JAHJAH Samir " Suite aux entretiens entamés avec le gouvernement, il est à noté que l'objectif du programme économique de la Centrafrique est aujourd'hui d'asseoir l'autorité de l'Etat et donc la sécurité  sur toute l'étendue du territoire national ainsi que la réhabilitation des services sociaux de base tels  que les établissements scolaires et les centres de santé pour le bien être de la population".
Et pour aboutir à cela, il nécessite de mobiliser les ressources essentielles qui d'une part parviendront des partenaires au développement et les pays amis de la Centrafrique mais d'autre part, des recettes fiscalo-douanières aujourd'hui victimes de quelques injonctions. C'est pourquoi lors de leurs derniers échanges, le gouvernement et l'équipe du FMI se sont convenus autour de quelques principes directeurs qui conditionnent l'accès à ces fonds.

Il s'agit entre autre de l'assainissement de tout le secteur finance publique et le renforcement des capacités des agents financiers pour permettre au gouvernement de réaliser des recettes acceptables susceptibles de combler les différentes charges régaliennes.

Pour sa part, le ministre en charge de la finance publique et du budget M. DONDRA Henri Mari a signalé qu'une série de renforcement des capacités des agents de l'Etat en matière de gestion des choses publiques est engagée afin de mener à bon port les ressources qui seront mises à disposition de l'Etat.
Rappelant qu'au mois de juillet prochain, une commission du FMI siègera sur le dossier que vont soumettre les autorités  centrafricaines avant d'entrer en possession de ces 65 milliards FCFA dont la gestion s'effectuera sur une durée de 3 ans maximum (selon le chef de division du FMI).

Pour sa part, le ministre de la finance publique et du budget Mari Henri DONDRA a signalé que tous les efforts seront déployés par le gouvernement pour permettre à l'Etat de bénéficier de ce don catalyseur du développement économique. M. JAHJAH pour finir a rappelé aux journalistes que la Centrafrique concocte en tout une somme de 45 millions de dollars de dettes des années 2007 à 2009, et qui demeurent encore impayées. Chose qui ne sera pas imposée aux nouvelles autorités démocratiquement élues à la tête du pays.

 

Herve Serefio


Notez
Lu 332 fois

DIASPORA | NATIONAL | MONDE | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | SANTE | RELIGION | EVENEMENTS | SOCIETE | ONG & ASSOCIATION | COMMUNIQUES | INTERVIEWS | REPORTAGE





Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Rss
Mobile




Partager ce site