Diaspora Magazine

Brèves
21/07/2017 11:24

Centrafrique:Table de bruxelles

Plus de 900 millions déjà encaissés par le gouvernement Centrafricain
21/07/2017 11:19

Centrafrique: Retour du Tchad au sein de la Minusca

Le grand retour du Tchad en RCA avec un contingent de 4000 soldats.
04/07/2017 13:45

Centrafrique: Les journalistes locaux en formation

Les journalistes centrafricains en formation à l'alliance Française de bangui sur la couverture médiatique des affaires judiciaires.

Actu Facebook

L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Derniers tweets

Guy Maurice LIMBIO : « J’aimerais que le basketball centrafricain ait une identité proche à celle de basket américain »

Rédigé le Mardi 11 Octobre 2016 à 15:54 | Lu 1111 fois


Diaspora magazine/ Candidat à la présidence de la Fédération centrafricaine de basketball, Guy Maurice Limbio, président du club Zarasclo, l’a mentionné lors de la conférence de presse qu’il a donnée, ce jeudi 6 octobre à l’hôtel Ledger Plazza à Bangui : «J’aimerais que le basketball centrafricain ait une identité proche à celle de basket américain ».


Guy Maurice Limbio se propose, lorsqu’il sera élu président de la fédération centrafricaine de basketball (FCBB), de faire renaitre de cendres le basketball centrafricain de sorte qu’il ressemble à celui des américains. Le basket américain, explique-t-il aux journalistes, c’est dans leur tête. Les américains sont éduqués de la sorte depuis leur enfance où l’on inculque dans leur tête qu’ils sont des meilleurs. Ils croient en cela. C’est d’ailleurs ce qui les poussent à ne côtoyer que des meilleurs. Ainsi sur le terrain, ils battent toujours les records. C’est dans ce contexte que le candidat à la présidence de la FCBB a, à travers son programme d’action, mis l’accent particulier sur la formation pour relever le niveau. A cet effet, le président du club Zarasclo à prévu dans son programme, faire la promotion de l’histoire du basketball, avoir un équipementier reconnu de tous qui accompagnerait le projet du développement en Centrafrique, mettre en place un pôle d’excellence c’est-à-dire définir le cadre technique de la combinaison du double projet scolaire et éducatif (entrainement au quotidien, suivis médical et scolaire), créer une structure de haut niveau alliant le sport à l’éducation (pratique de basketball renforcée), faire l’élaboration du parcours d’excellence. En plus de cela, il y ajoute la vie en équipe nationale notamment le développement de la culture de l’excellence, les critères de rigueur et d’accompagnement personnalisé ainsi que la charte de bonne conduite sans oublier d’autres volets comme le regroupement et la détection des talents à travers l’organisation des tournois. Pour la petite histoire, Guy Maurice Limbio a repris le club Zarasclo du défunt avocat Assingambi Zarambaud en mars 2015. Et depuis lors, il a su gérer ce club en donnant le meilleur de lui-même. « Il est de mon devoir de rendre au basketball centrafricain ce qu’il m’a donné. Et si je suis élu, je ferais de mon mieux pour que cette discipline sportive puisse renaitre de cendres », a-t-il conclu.

Herve Serefio


Notez
Lu 1111 fois

DIASPORA | NATIONAL | MONDE | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | SANTE | RELIGION | EVENEMENTS | SOCIETE | ONG & ASSOCIATION | COMMUNIQUES | INTERVIEWS | REPORTAGE





Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Rss
Mobile




Partager ce site