Diaspora Magazine

Brèves
15/04/2017 07:29

Centrafrique: OIF, Michaelle Jean en séjour à Bangui

La secrétaire générale de l'OIF s'engage à soutenir la RCA
05/04/2017 16:11

Centrafrique: Un juge Belge à la cour pénale internationale

Le royaume de Belgique a décidé d'envoyer un juge Belge à la tête de la cour pénale internationale en Centrafrique 
02/04/2017 15:59

Centrafrique: "Coup de fil"un nouveau film Centrafricain

Lancement d'une nouvelle série centrafricaine le samedi 1er à l'hôtel Ledger Plaza de Bangui

Actu Facebook

L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Derniers tweets

RD CONGO: Experts de l'ONU assassinés en RDC: un suspect arrêté, un autre en fuite

Rédigé le Samedi 15 Avril 2017 à 06:58 | Lu 521 fois


Plus d'un mois après l'enlèvement et le meurtre de deux enquêteurs de l'ONU au Kasaï-Central en RDC, deux hommes ont été arrêtés, mais l'un d'eux est parvenu à prendre la fuite, indique ce vendredi 14 avril le plus haut procureur militaire du pays.


C'est un nouveau développement dans l'affaire du meurtre des 2 experts de l'ONU, disparus le 12 mars et dont les corps avaient été retrouvés il y a deux semaines dans le Kasaï-Central.
Deux suspects ont été arrêtés, selon l'auditeur général militaire congolais, le général Joseph Ponde. L'un de ces suspects, Mbaye Kaba-Sele Daniel, a été transféré vers Kananga, mais l'autre a pu s'échapper. Ses gardiens, quatre policiers, accusés d'avoir facilité son évasion, sont aux arrêts.

« Nous avons réussi à mettre la main sur deux suspects supposés avoir donné la mort aux deux experts de l'ONU, rapporte le général Ponde. Les deux suspects nous les avons confiés à la police pour la garde jusqu'à ce qu'ils soient transférés, ramenés sur Kananga. Ce sont ces policiers-là qui ont donc laissé partir un des suspects que nous avions arrêté. Actuellement ces policiers sont à Kananga depuis jeudi où ils sont en train d'être auditionnés par des magistrats militaires. Le cinquième, c'est-à-dire, l'OPJ [officier de police judiciaire, ndlr] qui a auditionné les suspects au moment où ils étaient encore entre les mains de la police, va arriver bientôt sur Kananga et il nous dira ce qui s'est passé. »

« L'hélicoptère de la Monusco ne pouvant transporter plus de 20 passagers, la demande d'une deuxième rotation a été adressée afin de ramener à Kananga les quatre policiers préposés à la garde des insurgés présumés auteurs des deux meurtres.

Seule la confrontation de l'insurgé Mbaye Kaba-Sele Daniel avec ces quatre policiers après leur audition est susceptible de faire éclater la vérité dans cette affaire
 », a déclaré le général Joseph Ponde sur RFI.
L'auditeur général militaire ajoute que les assassins présumés ont été identifiés grâce à l'aide de la population.

RFI


Notez
Lu 521 fois

DIASPORA | NATIONAL | MONDE | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | SANTE | RELIGION | EVENEMENTS | SOCIETE | ONG & ASSOCIATION | COMMUNIQUES | INTERVIEWS | REPORTAGE



Articles récents

Centrafrique : Le 10 ème FED au Galop

19/02/2015 - Herve Serefio


Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Rss
Mobile




Partager ce site