Diaspora Magazine

Brèves
16/01/2018 15:14

Centrafrique: Massacre de Paoua, Armel Sayo face au danger

Le chef de guerre Armel Sayo pourrait se retrouver devant la cour pénale Spéciale au côté de Bahar et les autres...
07/01/2018 10:57

Centrafrique: Un don d'un million de dollars pour la Croix Rouge Centrafricaine

La Croix Rouge Centrafricaine vient d'obtenir un don d'un million de dollars sur financement de la Banque Africaine de développement ( BAD )
31/12/2017 10:09

Centrafrique: L'OCRB est opérationnelle pour sécuriser la capitale en cette période de fin d'année 2018

L’OCRB dans un dispositif robuste, prendra toutes les dispositions nécessaires afin de garantir la bonne tenue des festivités. Il convient de rassurer la population que l’OCRB aujourd’hui est dans une dynamique d’accomplir pleinement sa mission, la répression du banditisme

Actu Facebook

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Derniers tweets

Cameroun - Rebelote: Les transporteurs tchadiens défient le Gouvernement

Rédigé le Samedi 15 Avril 2017 à 07:19 | Lu 580 fois


Ils ont repris leurs activités sur le territoire camerounais. Pourtant il pèse sur eux une interdiction d’exercer au Cameroun. La note y relative avait été signée par le Ministre du Travail et de la Sécurité sociale.


C’est une information que relaie le quotidien Le Jour dans son édition du 13 avril 2017. Les transporteurs tchadiens interdits d’activité au Cameroun ont commencé à ré exercer dans le pays de Paul Biya, transgressant ainsi la décision prise par le Gouvernement.
Cette décision relative à leur interdiction de travailler au Cameroun, l’Ambassadeur du Tchad au Cameroun l'avait fait parvenir au Ministre tchadien des infrastructures par le biais d’une correspondance datée du 29 novembre 2016.

Le quotidien Le Jour dans ses colonnes affirme que le groupement de syndicats de transporteurs tchadiens a donc rouvert ses portes. «Depuis hier mercredi 12 avril 2017, ils occupent le hall du bâtiment abritant les agences régionales du Bureau national de Fret tchadien (Bnf) et du Bureau de gestion des frets terrestres du Cameroun (Bgft)», rapporte le journal.

Approché par le quotidien Kildadi Boukar le Gouverneur de la Région de l’Adamaoua a affirmé ne pas avoir été informé de la réouverture des Bureaux du groupement des syndicats tchadiens. «Notre réglementation est claire sur ce sujet et j’ai dit aux responsables de ce syndicat qu’ils ne pouvaient mener d’activités dans la Région de l’Adamaoua. En tout cas nous les tiendrons pour responsable si l’ordre public était menacé. Il y a des scellés qui ont été posés et nous avons instruit aux autorités administratives et aux forces de l’ordre d’y veiller», a déclaré le Gouverneur.

Pour les transporteurs camerounais les transporteurs tchadiens en ré ouvrant leurs bureaux, ont tout simplement lancé un défi au Gouvernement du Cameroun. Ils entendent à partir du 13 avril 2017 bloquer tous les camions en destination du Tchad. Cette décision sera maintenue jusqu’à ce que le Gouvernement clarifie la situation, ont-ils laissé entendre.  

Cameroun-info.net


Notez
Lu 580 fois

DIASPORA | NATIONAL | MONDE | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | SANTE | RELIGION | EVENEMENTS | SOCIETE | ONG & ASSOCIATION | COMMUNIQUES | INTERVIEWS | REPORTAGE





Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Rss
Mobile




Partager ce site