Diaspora Magazine

Brèves
16/01/2018 15:14

Centrafrique: Massacre de Paoua, Armel Sayo face au danger

Le chef de guerre Armel Sayo pourrait se retrouver devant la cour pénale Spéciale au côté de Bahar et les autres...
07/01/2018 10:57

Centrafrique: Un don d'un million de dollars pour la Croix Rouge Centrafricaine

La Croix Rouge Centrafricaine vient d'obtenir un don d'un million de dollars sur financement de la Banque Africaine de développement ( BAD )
31/12/2017 10:09

Centrafrique: L'OCRB est opérationnelle pour sécuriser la capitale en cette période de fin d'année 2018

L’OCRB dans un dispositif robuste, prendra toutes les dispositions nécessaires afin de garantir la bonne tenue des festivités. Il convient de rassurer la population que l’OCRB aujourd’hui est dans une dynamique d’accomplir pleinement sa mission, la répression du banditisme

Actu Facebook

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Derniers tweets

Centrafrique: Un rapport de l'ONU pointe le trafic d'armes entre la RDC et la RCA

Rédigé le Mercredi 2 Août 2017 à 11:00 | Lu 1078 fois


Dans leur dernier rapport, le groupe d'experts de l'ONU dresse un état des lieux très documenté et inquiétant de la situation en Centrafrique. En dehors de Bangui, le pays continue clairement de vivre sous la coupe des groupes armés et le nombre de déplacés gonfle dangereusement. Autre point important, le trafic permanent d'armes entre la RDC et la Centrafrique.


C'est le fleuve Oubangui, barrière naturelle entre la RDC et la Centrafrique, qui est au centre de nombreuses attentions dans le dernier rapport publié par le groupe d'experts de l'ONU.
 
La porosité de la frontière en fait un lieu de passage idéal pour les contrebandiers et les mercenaires, pointe ce rapport. Qu'ils soient Seleka ou anti-balaka, les groupes armés profitent largement de cette facilité de transit.
 
L'UPC d'Ali Darass, qui contrôle une partie du Sud-Est centrafricain aurait reçu pas moins de 18 000 cartouches en janvier dernier en provenance de Yakoma en RDC. En avril, ce sont plus de 11 000 cartouches qui ont été trouvées dans des commerces de Bangassou. Toutes ces munitions proviennent de la Manufacture d’armes et de cartouches du Congo (MACC), située à Pointe-Noire, au Congo voisin.
 
Cette société refait également surface à Bangui. Dans leur rapport, les experts révèlent que pas moins de 6 000 cartouches congolaises, destinées aux combattants anti-balaka, ont été découvertes dans un port situé à la sortie de la ville et directement acheminées depuis Zongo, en face de la capitale centrafricaine.
 
Autre fait saillant du rapport : des tentatives d'incursion de mercenaires centrafricains au Congo-Kinshasa. La RCA étant ainsi considérée comme une base de recrutement pour des opérations militaires de l'autre côté du fleuve.
 
 RFI

RFI


Notez
Lu 1078 fois


Dans la même rubrique :
< >

DIASPORA | NATIONAL | MONDE | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | SANTE | RELIGION | EVENEMENTS | SOCIETE | ONG & ASSOCIATION | COMMUNIQUES | INTERVIEWS | REPORTAGE



Articles récents

Centrafrique : Le 10 ème FED au Galop

19/02/2015 - Herve Serefio


Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Rss
Mobile




Partager ce site